comment faire du bon cidre - étape par étape -

 

L'art et la manière de faire du bon cidre

  

                                                                                                                 

Tout d'abord il y a plusieurs règles à respecter ( 4 en tout ) 

   La première étant la propreté, je m'explique :

les pommes doivent être propres, au sec et abritée hors gelé.

les pommes doivent être bien mûre, éliminez les pourries qui apporteraient microbes et moisissures.

les sacs de ramassages doivent être eux aussi impeccables, évitez si possible les sacs plastique, les pommes y pourrissent trop vite. les toiles de jute ou sacs à café sont idéal.

les fûts ou barriques doivent être eux aussi d'une propreté absolue. ( j'ai mis dans l'album photo quelques exemples de produit pour nettoyer au mieux les barriques ). des fûts mal nettoyés peuvent donner un mauvais goût au cidre. 

n'oubliez pas non plus d'étancher vos barriques au moins 15 jours ou 3 semaines avant le pressage, pour ce faire remplissez vos barriques d' eau pour que le bois gonfle et colmate les fuites, une fois qu'il n'y a plus de fuites vous pourrez vider l'eau et soufré vos barriques pour les désinfecter.        

  

 

 

   La deuxième règle est ce que l'on appelle la clarification :

on appelle clarifier le cidre le faite d'enlever les impuretés qui sont remontés à la surface du jus de pomme environ 48 heures après le brassage.

pour se faire le jour du brassage on ajoutera au jus de pomme des produits qui vont accélérer la remontée des impuretés.( ex de produit dans l'album photos ( cidrase et calcium- cidre ) ).

48 heures après va s'être formé ce que l'on appelle le "chapeau brun" c'est une mousse brunâtre,visqueuse et épaisse qu'il faudra retirer, soit par soutirage du jus d'une barrique à une autre au moyen d'une petite pompe à débit lent ou d'un siphon ).                                                                                                                      soit comme je fais ( car je n'ai pas de fût en double ) je siphonne directement le chapeau brun à l'aide d'un tuyau de siphonnage à pompe que l'on trouve en supermarchés avec les bidons de pétrole domestique.

 

   le troisième point est la température  :

la température ou sera entreposé vos barriques sera idéal si elle se situe entre 10-12° et si celle si reste stable malgré les variations de température extérieure. ne stockez pas non plus vos fûts près d'une source de chaleur.

 

   et enfin la quatrième règle a respecter est : pas de vide d'air :

les fûts doivent impérativement être remplis complètement pour ne pas laisser de vide d'air.

si il y a une baisse du niveau, ce qui peu arriver si par exemple la cannelle de la barrique fuit un peu, il faudra alors combler ce vide par de l'eau potable. les barriques seront ensuite bouchés avec une bonde aseptique. le futur cidre sera alors bien à l'abri de l'air.

 

voila pour ce qui est des 4 règle d'or pour faire un bon cidre

 

    maintenant quelques détails supplémentaire :

une fois les pommes pressés, le jus mis en barrique et clarifié, il faudra au jus de pomme plusieurs moi pour se transformer.

c' est ce que l' on appelle la fermentation ( transformation du sucre en alcool ) et ceci par l' intermédiaire des levures.

il faudra prendre la densité du cidre  avec un densimètre environ tout les 15 jours , et on obtiendra après total

transformation : un cidre très sucré si il est supérieur à 1,025 de densité.                                      

                 : un cidre sucré  si il se situe entre 1,018,et 1,020

                 : un cidre demi-sec si il se situe entre 1,010 et 1,1015

                 : un cidre sec si il se situe entre 1,005 et 1,000

 

    BON CIDRE A VOUS

 

  PS : N'oubliez pas non plus de lire les commentaires en bas de page, il y a parfois des infos précieuses.

 

  

 

  

  cidre papiniel

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

90 votes. Moyenne 3.27 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site